Une balade à Monaco avec Juliette Dol - L'Officiel
Woman

Une balade à Monaco avec Juliette Dol

Jeune, elle a baigné dans le milieu artistique monégasque avant de se consacrer à l’équitation. Aujourd’hui, exilée à Paris, elle revient volontiers à Monte-Carlo où, entourée de ses amis, elle peaufine ses rôles de comédienne à suivre tout en écrivant des scénarios.
Reading time 7 minutes
Monaco par Juliette Dol

Texte par Karen Rouach
Photographie par Jean-Vincent Simonet
Stylisme par Rémi Meunier
Coiffure et maquillage par Charlotte Dubreuil
Assistant stylisme Damèse Savidan
Vidéo par Marc Beyney-Sonier

Quand elle plonge, c'est toute vêtue de Chanel dans la piscine du Monte-Carlo Beach ou bien complètement nue dans la mer.

T-shirt nonchalamment rentré dans son jean taille haute et Vans dix ans d’âge aux pieds, Juliette Dol n’est pas exactement l’idée que l’on pourrait se faire de la Monégasque. Pourtant, elle est sur le Rocher comme à la maison : le prince Albert II l’appelle “Juju”, elle ne sort que très rarement sans son amie d’enfance Charlotte Casiraghi et fait partie du décor dans les meilleurs spots de la principauté. Fille du danseur et chorégraphe JeanChristophe Maillot, directeur des Ballets de Monte-Carlo, elle a grandi entre Nice et Monaco dans un environnement artistique, duquel elle tire tous ses souvenirs. “Un soir, ils jouaient Roméo et Juliette sur la terrasse de l’Opéra quand, d’un coup, on a entendu ‘Allumeeeer le feu’ : Johnny Halliday était en concert en même temps. Mon père est devenu fou !” À quelques mètres, la boutique des Ballets – lieu historique tenu par un ancien danseur – l’accueille à bras ouverts. Elle y achète toutes ses tenues de yoga et y fait le plein de joggings à chaque passage.
Pas du genre à traîner ses escarpins au restaurant le Louis XV, Juliette nous emmène plutôt au Zinc, un petit PMU tenu par un ami, où elle commande un pastis, sa boisson préférée, avant de poser avec Alban, exacteur porno de l’époque Brigitte Lahaie devenu mascotte du quartier… Quand elle n’est pas aux Perles de Monte-Carlo, un restaurant de fruits de mer du quartier de Fontvieille, “typique et sans touristes, où l’on mange des huîtres 100 % monégasques”, on la retrouve au Tip Top, connu pour son croque-monsieur, “le meilleur remède contre la gueule de bois”. Juliette apprécie les extrêmes. Quand elle plonge, c’est toute vêtue de Chanel dans la piscine du Monte-Carlo Beach ou bien complètement nue dans la mer, jusqu’à ce que la police lui demande de se rhabiller. Avec Charlotte, elles aiment également à passer voir les nouveautés de Mercedeh-Shoes, un magasin de chaussures et accessoires kitsch et plutôt hors de prix. “La dernière fois, Maurice, mon chien, a même essayé un sac à dos.” Petite, Juliette se rêvait cavalière professionnelle. À 15 ans, elle part pratiquer l’équitation dans une écurie en Allemagne pendant un an, avant de se diriger vers une école de théâtre, et donc vers Paris. À Saint-Germain, où elle habite désormais, elle n’est plus la “fille de” ni “la meilleure amie de”, mais simplement Juliette Dol (le nom de sa mère), comédienne à suivre. “Je suis venue à Paris pour me détacher de tout ça, repartir à zéro. C’est la meilleure chose qui pouvait m’arriver et d’ailleurs, maintenant, j’adore revenir dans le Sud.” Elle commence sa carrière avec un rôle dans une série télévisée pour ado, La vie est à nous, puis réalise des documentaires et spots publicitaires avec le collectif Swoon Productions, avant de partir tourner neuf mois en Bulgarie pour la série de Canal+ Section zéro. On la retrouve cette année dans le rôle principal de la série Yes I Do (à voir en streaming sur Studio+). Son été, elle le passera certainement sans le Sud, à écrire son premier scénario : “Je vous prépare une surprise…

Ses bonnes adresses à Monaco

Le restaurant
les Perles de Monte-Carlo,
quai Jean-Charles-Rey

 

 

Le magasin de chaussures
Mercedeh-Shoes,
17, av. des Spélugues

 

 

Le restaurant
Mozza,
11, rue du Portier

 

 

L’Hôtel
Metropole,
4, av. de la Madone

 

 

Le restaurant
Quai des Artistes,
4, quai Antoine-Ier

 

 

L’Opéra de Monte-Carlo
place du Casino

 

 

Le bar
Le Zinc,
place d’Armes

 

 

Les Thermes marins  de Monte-Carlo 
2, av. de Monte-Carlo

 

 

Le bar
Stars ’N’ Bars,
6, quai Antoine-Ier

 

 

La Roseraie Princesse Grace 
av. des Papalins

 

 

Le bistrot
Tip Top,
11, av. des Spélugues

 

 

The Monaco Open Air Cinéma
av. de la Quarantaine

 

 

Le club
Le Twiga,
35, bd Louis-II. 

 

 

Le magasin de vêtements
K11 Concept Store,
25, av. de la Costa

 

 

Le restaurant
La Vigie,
av. Princesse-Grace, à Roquebrune-Cap-Martin

Juliette Dol en 5 dates

1986 : naissance à Tours. 

 

 

2001 : championne de France d’équitation.

 

 

2008 : rôle dans le courtmétrage de Karl Lagerfeld Paris-Moscou pour Chanel.

 

 

2013 : rôle dans le court-métrage Ivresse de Guillaume Canet.

 

 

2017 : rôle principal dans la série Yes I Do.

 

 

Instagram : @juliettedol

Articles associés

Recommandé pour vous