Woman

La fille la plus cool de l'année a (seulement) 13 ans

Révélée en 2016 dans la série phénomène de Netflix “Stranger Things”, Millie Bobby Brown a conquis aussi bien Hollywood que les premiers rangs des fashion weeks. À 13 ans, l’actrice britannique sait très bien ce qu’elle veut et ne compte pas en rester là. Une star est née...
Reading time 9 minutes

Sur le plateau, l’équipe d’éclairagistes se met en place tandis qu’à la réalisation, les jumeaux Matt et Ross Dufler s’occupent des ajustements de dernière minute. Pendant toute la saison, la petite bande de personnages principaux doit rester sans cesse en mouvement, et se tenir à un programme serré. Beaucoup d’entre eux sont des vétérans du cinéma, comme Winona Ryder, mais aujourd’hui, c’est le plus jeune membre du casting que nous sommes venus rencontrer.

AVANCE RAPIDE jusqu’à aujourd’hui : assise bien droite dans sa brassière de sport Miu Miu, Millie Bobby Brown, 13 ans à présent, raconte son histoire comme si elle remontait à une éternité. Son personnage dispose d’un langage limité, donc la qualité de son jeu dépend de mouvements infimes, comme ce fut le cas de Nadia Sibirskaïa dans Ménilmontant, un film muet de 1926, ou d’Audrey Tautou dans Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain – un personnage silencieux dans un monde bruyant. Quand les adultes disent que les filles mûrissent plus vite que les garçons, c’est en général exactement à ces années-là qu’ils font allusion. Cet âge où les garçons jouent toujours à des jeux d’enfants, où les filles les dépassent d’une tête lors du bal de l’école. Mais pour Millie, ce sont aussi sa carrière et ses aspirations qui font la différence. Les garçons du casting sourient tous, juste parce que c’est la classe de jouer dans une série. Millie, elle, a déjà placé la barre plus haut.RETOUR EN ARRIÈRE. Millie Brown est née de parents anglais à Marbella, en Espagne, en 2004 (pendant la séance photo, on l’a entendue fredonner Despacito dans un espagnol irréprochable). Son père s’est installé en Angleterre avec sa famille lorsqu’elle avait 4 ans et c’est là qu’elle a découvert son premier amour, la musique. “Je chantais Valerie d’Amy Winehouse à pleins poumons dans la voiture ; mon grand-père s’est exclamé : ‘Dis-donc, elle a du coffre !’” La famille est allée s’installer à Orlando, en Floride, quand elle avait 8 ans. Sans nouveaux amis, Mil- lie s’est inscrite à un cours de comédie. “Je savais que je ne voulais pas prendre de cours de comédie. Je voulais être actrice, mais sans prendre de cours.” Avec ses yeux de biche, elle a décroché des rôles parlants dans des publicités. “Je jouais le rôle de la petite fille qui prend un jouet et...” Pour raconter ce spot publicitaire pour Toy’R’Us, elle abandonne son accent londonien un peu guindé et, chewing-gum en bouche telle une vraie petite Américaine, minaude: “Môman, môman, je peux avoir ce jouet ?” Sur quoi elle se coule dans une voix plus adulte : “Non, chérie, nous n’avons pas assez d’argent.” Puis, avec un troisième accent : “Mais vous savez que cet automne, tous les jouets sont à moins 20 %, donc c’est le moment d’en profiter !” Cette polyvalence lui a valu d’être rapidement sélectionnée pour jouer un rôle difficile dans Intruders, sur BBC America. Elle y interprète une petite fille dont le corps est occupé par un homme vieillissant à la Joe Pesci. “Millie Brown va devenir une superstar”, avait déclaré John Simm, sa co-star, avant la diffusion du premier épisode. Mais la série est tombée à l’eau après une unique saison. Elle a ensuite fait plusieurs apparitions dans des séries américaines, telles que Grey’s Anatomy ou Les Experts, passant ainsi de co-star à petit rôle.

/

AVANCE RAPIDE jusqu’au lancement de Stranger Things. Millie ne voit ses anciens camarades que lors des remises de prix (“Tu te rappelles, j’ai fait une apparition dans ta série ?”). Les enfants qui jouent dans Modern Family ont droit aux meilleurs salaires de la télévision. Mais ceux qui jouent dans Stranger Things bénéficient de la seule chose qui n’ait pas de prix à Hollywood : le prestige. “J’entends la même chose presque tous les jours. Des gens viennent me voir pour me dire : ‘N’oublie pas de profiter de ton enfance. N’oublie pas de rester humble. N’oublie pas de garder les pieds sur terre. N’oublie pas de continuer à jouer avec tes copains et tes copines.’ Moi je réponds: ‘Écoutez, jusque-là, je ne m’en sors pas trop mal.’ Cela n’a pas de sens de me comparer à d’autres acteurs qui ont peut-être pris un mauvais virage, pour une raison ou pour une autre. Je suis un individu à part entière, et les erreurs font partie de la vie. Le travail, c’est le travail, bien sûr, mais pour moi, ce qu’on fait aujourd’hui, ce n’est pas du travail. Pour moi, être là, c’est un peu des vacances.” Elle montre le plateau d’un geste. “J’ai travaillé toute la semaine, et aujourd’hui, c’est samedi, mais je préfère m’occuper comme ça que rester à la maison. Je ne tiens pas en place. Je ne suis pas capable de regarder un film. Regarder des vidéos, je trouve ça assommant. J’adore le cinéma et, bien sûr, j’aime regarder des films. Mais en général, vous me trouverez soit en train de manger, soit en train d’écrire. Mon cerveau ne s’arrête jamais.”

Appuyez sur PLAY et les choses se compliquent : “Nous voulions continuer à travailler ensemble à tout prix. La bande des quatre.” C’est comme ça qu’elle appelle les quatre acteurs principaux. “Puis, quand Sadie Sink est arrivée, tout a changé. Le premier jour du tournage de la saison 2, en la voyant, j’ai flippé : ‘Oh la la, il y a une autre fille.’ Pour être honnête, ça me faisait stresser à mort. J’étais la seule fille. Il y a un tas de garçons, ils forment une bande soudée, indestructible. Mais avec Sadie, dès le premier jour, ça a été un coup de foudre amical. Elle est juste adorable. Le soir de notre rencontre, j’avais des places pour aller voir Adele en concert et je l’ai invitée. Puis je l’ai emmenée voir Sia. Elle a dormi à la maison pour la première fois, et c’est ma meilleure amie maintenant. Je pars bientôt en vacances avec elle.”

Si on appuie sur AVANCE RAPIDE, pouvons-nous imaginer Millie en pop star, comme Sia et Adele ? “Je vais faire de la musique, ça c’est sûr. Quand j’aurai 16 ans. Je ne sais pas encore vraiment quel genre. Je pense que ça va mûrir doucement. Je n’ai pas envie d’écrire des chansons mielleuses sur mes petits amis ou mes ex. J’ai envie d’écrire sur des sujets différents.” Et le cinéma ? A-t-elle en tête un rôle idéal ? “Absolument. La princesse Leia.”

Et avant même qu’elle ne développe, on ne peut que souscrire à la perfection de cette idée. Carrie Fisher avait 21 ans lorsqu’elle a joué Leia. On voit très bien pourquoi à un si jeune âge Millie est si déterminée à se donner un maximum à la palette des rôles qu’elle ne pourra plus jamais obtenir par la suite.

Passez votre vie sur RETOUR EN ARRIÈRE, et vous risquez de vivre dans la nostalgie. Si vous vous acharnez sur l’AVANCE RAPIDE, vous manquez le meilleur de tout. Aujourd’hui, c’est la dernière chance de profiter d’une PAUSE. Mais la vie, c’est ce qui se produit lorsqu’on laisse la bande se dérouler en mode lecture : donc on appuie sur PLAY, et advienne que pourra ! 

Réalisation : Brendan Sullivan

Photographie : Katie McCurdy

Stylisme : Jennifer Eymère 

 

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous