Woman

Kendall et Kylie Jenner, sœurs superstars

À deux, c’est mieux, surtout si on partage un ADN et un sens du style. Depuis quelques années, la mode voit double en se passionnant pour le lien fusionnel qui existe entre sœurs. Voici celles qui nous donnent follement envie de faire partie de leur fratrie.
Reading time 3 minutes

Ceux qui regardent L’Incroyable famille Kardashian le savent  : rien n’est jamais simple au pays des sœurs  K. Au printemps 2018, Kendall confiait ainsi au sujet de Kylie dans la presse US : “C’est un peu bizarre quand ta petite sœur a un bébé avant toi (…) Mais c’est magnifique. Ça nous a rapprochées. Ça l’a rendue un petit peu plus affectueuse avec moi. Nous avons toujours été proches, mais nous nous prenions la tête tout le temps.” Un des sujets de querelle entre les deux plus jeunes brunes ? Hailey Baldwin, meilleure amie de Kylie, devenue très copine avec Kendall. Elles auraient aussi toutes deux partagé le lit de Justin Bieber et d’A$AP Rocky. Les filles de la “momager” Kris Jenner et de l’athlète Bruce Jenner, devenu Caitlyn, n’ont cependant pas de raison de se crêper le chignon tant elles sont toutes deux devenues ultra bankable. Les deux ex-cheerleaders du même lycée privé ont signé deux livres ensemble et créent des vêtements pour Topshop. Séparément, Kendall (23 ans) s’impose comme une valeur sûre du mannequinat, même si elle est critiquée par ses consœurs pour avoir brûlé les étapes. Égérie Adidas, Marc Jacobs, Balmain, Fendi, Longchamp et Estée Lauder, elle a aussi défilé pour Pucci, Dolce & Gabbana, Chanel et Givenchy. En 2017, elle était, avec 22 millions de dollars gagnés, le top le mieux payé, volant la couronne à Gisele. Mais, épuisée et au bord de la dépression, elle a décidé de faire un break cette année. Kylie (21  ans) aussi s’est montrée plus discrète ces derniers temps, espaçant ses posts sur Instagram et se consacrant à Stormi, la petite fille qu’elle a eue avec le rappeur Travis Scott. Ce qui ne l’empêche pas de poser pour Adidas et surtout de faire la couv de Forbes. On peut y lire le chiffre d’affaires mirobolant de son entreprise de cosmétiques : 630 millions de dollars en deux ans. Si on y ajoute ses gains personnels, la jeune fille se retrouve à la tête d’une fortune de 900 millions de dollars. De quoi dépanner ses grandes sœurs en cas de pépin (un accident d’implant fessier ?). 

Articles associés

Recommandé pour vous