Woman

Bella et Gigi Hadid, bombes des catwalks 

À deux, c’est mieux, surtout si on partage un ADN et un sens du style. Depuis quelques années, la mode voit double en se passionnant pour le lien fusionnel qui existe entre sœurs. Voici celles qui nous donnent follement envie de faire partie de leur fratrie.
Reading time 2 minutes

Difficile de dire laquelle on préfère des deux sœurs Hadid, qui, dans le milieu, ont la réputation d’être pro, polies et adorables. Les filles du promoteur immobilier palestinien Mohamed Hadid et de Yolanda Hadid, ancien mannequin néerlandais devenu star de la téléréalité (Real Housewives of Beverly Hills), connaissent un succès retentissant tout en restant attachées à leurs racines et à leur religion, l’islam. Sportives (elles adorent l’équitation et la boxe), elle partagent aussi le fait de se battre contre leurs problèmes de santé, la maladie de Lyme pour Bella, et un souci à la thyroïde pour Gigi. Cette dernière (23 ans) a été repérée à l’âge de 2 ans par Guess, a ensuite défilé pour Fendi, Versace, Miu Miu, Sonia Rykiel et Chanel. Créatrice dans l’âme, elle a collaboré avec Tommy Hilfiger, Stuart Weitzman ou encore Messika. Gigi incarne l’idéal de l’Américaine élevée sous le soleil californien. Jugée trop grosse à ses débuts, elle tient sa vengeance en devenant l’un des anges de Victoria’s Secret. Tout comme sa sœur cadette, Bella (22  ans), qui représente une beauté plus couture avec ses airs de Carla Bruni jeune. L’égérie maquillage Dior a foulé le catwalk pour Tom Ford, Marc Jacobs, Missoni et Chanel, et se passionne pour la photo. Loin de se battre pour un contrat ou un boyfriend – même si elles aiment toutes les deux des musiciens, Zayn Malik pour Gigi et The Weeknd pour Bella  –, elles sont fusionnelles et ne cessent de se déclarer leur amour sur Instagram. Elles ont d’ailleurs posé ensemble pour des campagnes Balmain, Fendi et Moschino. En début d’année, elles ont choqué en posant enlacées nues pour le Vogue britannique. Dans ces pages, Gigi racontait à propos de sa sœurette : “C’est une des personnes pour lesquelles je peux devenir agressive. Elle me rend si fière. Je ferais n’importe quoi pour elle.” Pas touche à Bella, donc, d’autant que Gigi a fait des études de psychologie criminelle. 

Instagram : @gigihadid, @bellahadid

Articles associés

Recommandé pour vous