Watches

Comment Chanel a réinventé le temps

by Hervé Dewintre, France
17.05.2017
En octobre 1987, lorsque Chanel crée une montre, personne ne s’y attend. Les professionnels de l’horlogerie, fort soucieux de conserver leur pré-carré, font la fine bouche. La montre s’appelle Première. Un nom prédestiné : à la fois adjectif et nom féminin, ce mot désigne tout autant celle qui précède les autres dans le temps, l’espace, le rang, que ce qui est réalisé pour la première fois. On pourrait mettre souligner, en allant plus loin, que ce terme désigne en Haute Couture, la Directrice d’atelier. Bref, un nom parfait.

Ce qui singularisait d’emblée cette montre, c’était d’être à la fois un véritable garde-temps et un superbe accessoire de mode. Et ça, à l’époque, c’était une audace invraisemblable. Presque une provocation. Terriblement Chanel quand on y pense. Son merveilleux design, qui donne toute la place au temps avec sa surface lisse et plane,  entremêlait l’essence de la maison et la vision du génial directeur artistique Jacques Helleu, qui fut pour tous, un modèle à suivre. Petit fils du peintre Paul Helleu (ce même peintre qui s’était lié à Gabrielle Chanel à Deauville) et fils de Jean qui conçut les flacons et les emballages des parfums Chanel dans les années 20, Jacques connaissait la maison comme personne ; amateur de peintures, de cinéma, d’automobiles, de voiles, de jolies femmes aussi, ce créateur solitaire et élégant était entré chez Chanel à l’âge de 18 ans ; il y travailla jusqu’à sa mort en 2007 donnant l’impulsion décisive à chaque nouveauté majeure, des parfums aux campagnes de publicité, choisissant les meilleurs, de Richard Avedon à Catherine Deneuve en passant par Irving Penn, Luc Besson, Nicole Kidman ou Vanessa Paradis. Un pied dans l’éternité, un autre dans l’avenir, il se définissait comme un chasseur d’émotions.

Première icone horlogère du XXIème siècle

C’est justement à Jacques Helleu que l’on peut attribuer le premier coup d’éclat du siècle nouveau en matière d’horlogerie. Nous sommes en 2000, année de lancement de la “J12”. Personne ne pouvait alors imaginer le succès fulgurant de cette montre noire, toute en contrastes (cadran noir, chiffres blancs et vice-versa) qui s’autorisait l’utilisation d’un matériau high-tech: la céramique. Inoxydable, inaltérable, presqu’aussi dur que le diamant. Cette montre qui ne peut se rayer devint une obsession pour tous les concurrents de Chanel. Tous cherchèrent sans relâche à reproduire la magie prodiguée par cette nouvelle icone du temps. Peine perdue: le succès de la J12 n’eut -et n’a pas eu depuis - d’équivalent.

photo 1 au choix LENTICULAIRE_PREMIERE.jpg
photo 1 au choix 1989 Carole Bouquet - Premiere.jpg
photo 1 au choix .jpg

Première montre créée exclusivement pour les femmes par CHANEL en 1987,
inspirée de la forme octogonale du bouchon du flacon du N°5 et de celle la place Vendôme,
la Première est une icône depuis 30 ans.

On ne le sait pas forcement, mais pour créer la J12, Jacques Helleu s’inspira de l’univers de l’automobile mais aussi de la voile. Le directeur artistique trainait près du bassin de Hyères pour admirer les bateaux participant à la Coupe de l’America de l’époque. Ces bateaux étaient des classes J. Les bateaux du baron Bich retinrent particulièrement l’attention du directeur artistique. Le nom de code de ces bateaux était…J12. Le reste fait parti de l’Histoire. Tout ce qu’on peut dire aujourd’hui, avec du recul, c’est que Gabrielle Chanel aurait été fière de ce succès, elle qui aimait tant le noir, symbole de force et d’énergie, elle qui détestait les montres féminines, préférant chiper celles de ses amants. Avec ses contrastes puissants, sa brillance inaltérable, sa virilité assumée, ses coloris tranchées (le noir et le blanc: nouveauté totale dans l’horlogerie), la J12 incarne, jusque dans ses multiples déclinaisons, la quintessence du gout Chanel.

 

Photo 2 PREMIERE_ROCK_RED_W.jpg

Montre Première Rock Rouge.
Édition limitée à 1 000 pièces.
Boîte en acier. Cadran en nacre blanche.
Couronne en acier avec cabochon.
Bracelet chaîne triple tour en acier entrelacé de cuir rouge.
Mouvement quartz de haute précision.
Disponible en 4 tailles : XS, S, M, L

Citons pour compléter cette histoire, quelques dates clés de la saga horlogère de Chanel. 2005 tout d’abord: c’est la montre J12 Tourbillon qui ouvre un nouveau champs d’expertise et de création à la maison, suivi cinq ans plus tars par la J12 Rétrograde Mystérieuse qui intronise Chanel dans la très-haute horlogerie. 2012 est également une date très importante puisque cette année, la montre Première qui fête alors son 25eme anniversaire s’offre un tourbillon Volant, permettant ainsi aux femmes d’entrer dans le monde des hautes complications mécaniques. Ce tourbillon Volant permit à Chanel de recevoir pour la première fois le Grand Prix d’Horlogerie de Genève. Une consécration. La profession tire son chapeau, on est bien loin des sourires en coin de 1987. Cette même année, les pièces rares de la collection Mademoiselle Privé font leur apparition: avec leurs cadrans insensés, leurs mouvements raffinés, leurs techniques artisanales revisités (broderies de fils d’or, marqueterie de nacre et de diamants, technique de la glyptique) le tout passé sous les doigts des plus grands artisans émailleurs, graveurs, ciseleurs, sertisseurs, il semble bien que le temps Chanel n’ait plus d’autre limite que celle de l’excellence.

photo 3 Premiere-flying-tourbillon-rubies-w-1.jpg
Montre Première Tourbillon Volant Rubis Édition limitée de 20 pièces. Boîte en or blanc 18K (28,5 x 37 x 10,2 mm) sertie de 47 rubis taille baguette. Cadran en céramique noire, tourbillon en or blanc 18K serti de 19 diamants taille brillant et aiguilles serties de 15 diamants taille brillant.Lunette en or blanc 18K sertie de 38 rubis taille baguette, 4 diamants taille baguette et 52 diamants taille brillant. Couronne en or blanc 18K sertie de 11 diamants taille brillant et 16 diamants taille baguette. Bracelet en alligator noir avec une boucle en or blanc 18K sertie de 30 diamants taille brillant. Mouvement mécanique avec remontage manuel.

Ces deux dernières années ont également été riches en nouveautés. 2015, l’androgyne montre Boy.Friend fait son apparition. On adore son bracelet en métal reprenant un motif tweed. 2016, un premier mouvement de Haute Horlogerie in-house, le Calibre 1. Heure Sautante Minutes Rétrogrades confond d’admiration les connaisseurs. Et enfin, la première montre conçue spécifiquement pour les hommes: la montre Monsieur de Chanel. Une création totale, du mouvement au boitier. Notre petit doigt nous dit que l’année 2017 nous réservera beaucoup de surprises et que Chanel fêtera dignement le trentième anniversaire de son horlogerie. Les festivités ont déjà commencé avec un deuxième calibre in-house, une interprétation de la montre Première dans une version Haute Horlogerie.  Quelques pétillantes éditions limités rendent également hommage à la J12 (voir notre diaporama). En égrenant chaque seconde avec allégresse et élégance, les montres Chanel n’ont pas fini de nous séduire en sublimant le temps.

photo 4 Mademoiselle-J12-white-38-w.jpg
En 2000, année de son lancement, la J12 est la première montre à oser métamorphoser la céramique high-tech en matière précieuse. En noir éclatant d’abord puis, en blanc immaculé en 2003, le chiffre 12 devient ainsi un des numéros fétiches de la Maison.En multipliant les variations, en osant la matité, les éditions de Joaillerie ou les séries de Haute Horlogerie, dix-sept ans après sa création, Chanel continue de rendre hommage à cette icône horlogère.
photo 5 J12_GRAFFITI_38_W.jpg
J12 Graffiti 38mm Édition limitée à 1200 exemplaires. Céramique high-tech blanche et acier. Bracelet en céramique blanche high-tech avec boucle triple déployante en acier. Mouvement automatique. Réserve de marche de 42 heures. Fonctions : heures, minutes, secondes, date. Étanchéité : 200 mètres. Aussi disponible en 33mm.
photo 6 boy.friend-tweed-beige-gold-small-white-hd.jpg
A partir de 2015, Chanel emmène sa première création horlogère féminine, la montre Première, vers un territoire masculin. La réalisation du bracelet né d’un emmaillement de fils d’acier, très souple et confortable, a demandé plusieurs mois de mise au point. Boy Friend tweed or beige. Petit modèle (21,50 x 27,90 x 6,23 mm). Boîte en or beige 18K. Lunette en or beige 18K sertie de 62 diamants taille brillant (~0,37 carat). Cadran opalin guilloché. Bracelet en or beige 18K avec motif tweed. Boucle déployante en or beige 18K. Mouvement quartz de haute précision.
photo 7 H5253_PREMIERE CAMELIA SKELETON_WHITE_HD.jpg
Cette année, pour les 30 ans de la montre Première, Chanel présente la montre Première Squelette Camélia. Cette pièce d’exception est animée par le deuxième mouvement in-house de Chanel, le Calibre 2, dont la géométrie aérienne dessine une fleur de camélia.Première squelette Camélia. Édition limitée à 12 pièces. Boîte (28,5 x 37 mm), couronne et bracelet en or blanc 18K. Mouvement mécanique avec remontage manuel (48 heures de réserve de marche). Poids total diamants : 22,66 carats.
Photo 8 Monsieur-de-Chanel-white-gold-w-hd.jpg
En 2016, Chanel présente la montre Monsieur conçue spécifiquement pour les hommes. Ce garde-temps à Heure Sautante Instantanée et Minute Rétrograde est équipé du tout premier mouvement de Haute Horlogerie in-house de la Maison, le Calibre1. On adore ce choix d’une double complication présentant un affichage digital de l’heure dans un écrin d’une parfaite sobriété. Monsieur de Chanel. Édition numérotée. Diamètre 40 mm - Boîtier et couronne en or blanc 18K. Cadran opalin ivoire affichant un compteur de minute rétrograde, une fenêtre d'heure sautante et un compteur de petite seconde. Aiguilles plaquées en or blanc 18K. Bracelet de 22mm en alligator noir. Calibre 1. Heure sautante : mouvement mécanique avec remontage manuel intégrant deux complications : heure sautante et minute rétrograde 240°. Fonctions : heures, minutes, petites secondes.

Partager l’article

Articles associés

Recommandé pour vous